Comment se déroule une médiation ?

Les parties peuvent choisir d’être assistées par leur conseil (avocat, notaire, expert-comptable), tout au long du processus de médiation ou seulement à certains moments comme en début de processus et au moment de la rédaction de l’accord.

Une fois les prises de contact effectuées avec les personnes concernées et leurs conseils, le médiateur peut mettre en œuvre la médiation selon les étapes suivantes :

Étape 1 : Phase préparatoire

Le médiateur les informe en leur présentant la médiation, la manière dont va se dérouler le processus et formalise avec elles le cadre de son intervention par la signature d’une lettre de mission indiquant notamment le lieu des réunions, la durée prévisible de la médiation, éventuellement la fréquence des réunions, ainsi que le coût de la médiation et sa répartition entre les médiés.

Étape 2 : Entretiens individuels

Le médiateur reçoit chaque personne en entretien individuel, au cours duquel les conditions ainsi que les règles de la médiation sont rappelées.

Chacun pourra exprimer son ressenti et sa propre perception de la situation. Le médiateur aide chaque interlocuteur dans la définition des enjeux, de ses intérêts, besoins et de ses attentes.

Étape 3 : Réunion(s) plénière(s)

Réunion(s) avec l’ensemble des personnes concernées. Le médiateur rappelle notamment les engagements pris par chacun et les modalités de communication préalablement définies.
Objectif : que chaque médié puisse exposer librement ce qu’il a à dire, qu’il soit bien entendu et compris par les autres.

Si à tout moment le médiateur ou l’un des participants estime nécessaire de recourir à un nouvel entretien individuel (de plus courte durée), des apartés (ou « caucus ») peuvent être réalisés avec l’un, puis avec l’autre.

Le médiateur accompagne ainsi les parties vers un accord commun librement consenti et pérenne, en rétablissant la qualité relationnelle.